Ville de Billere

Vous êtes dans : Accueil > Sport, culture et loisirs > Culture > Rencontre avec l'artiste

Rencontre avec l'artiste

| Réagir

A l'occasion du concert en Do nageur donné à la piscine de Billère, rencontre avec Jean-Philippe Carde, de la compagnie Aquacoustique

 

 

 

 

Comment vous est venue l'idée de jouer de la musique dans l'eau ?
Tout simplement lors d'une baignade à la mer. En frappant la surface avec le plat de la main ou en entrechoquant des bouteilles d'eau minérale, je me suis rendu compte de l'acoustique particulière et de la propagation des ondes sonores dans un milieu aquatique. J'ai crée en 2007 la Compagnie des Baigneurs avec la danseuse chorégraphe Sarah Martinet et le spectacle « Le Bain », que nous sommes venus joués à Billère en été 2011. C'est cette année là que j'ai fondé la Compagnie Aquacoustique et créé le concert'eau en Do nageur.

Quels instruments utilisez-vous ?
Il y a beaucoup de travail autour des percussions, avec entre autres de grosses calebasses africaines, ces grands fruits secs qui servent notamment de gourdes. De différentes tailles, elles couvrent toute la gamme et permettent donc de jouer n'importe quelle mélodie. Stéphane Gratteau, batteur dans de nombreuses formation de jazz, est spécialisé dans les rythmes africains et les musiques du Togo, du Mali ou du Sénégal. Il s'est initié là-bas à l'Akutuk (tambour d'eau). Nous avons également détourné de nombreux objets de la vie quotidienne pour en faire des instruments : tubas transformés en flûtes, arrosoir ou douche en saxophone...

 Est-ce une pratique répandue?
Je ne sais pas si nous sommes les seuls, mais à ma connaissance, il n'y pas d'autres formations de ce type en France. A chacune de nos représentations, que ce soit en piscine conne ici à Billère, mais aussi dans une fontaine sur la place d'un village ou dans une rivière, les gens affirment n'avoir jamais vu ça avant.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération, ils seront visibles après validation du webmestre.

Partager cette page sur

eZ Publish - © Inovagora